Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

des tissus - des fils et des aiguilles

Nouvelle rentrée, nouvelle jupe

Publié le par Froutt²

Cela n'aura échappé à personne, aujourd'hui, c'est la rentrée! Et qui dit rentrée scolaire, dit nouvelle jupe pour ma jeune écolière.

Nouvelle rentrée, nouvelle jupe

Le modèle est le même que celui confectionné l'an dernier, cette fois dans un magnifique tissu Cahier d'écolier de chez Motif Personnel. Le tissu du dessous est le chambray utilisé pour couvrir les albums photos des Etats Unis présentés ici, comme quoi, rien ne se perd!

Un dernier coup d'oeil sur le détail du tissu, qui plaît beaucoup à la principale intéressée, et c'est bien là le principal.

 

Nouvelle rentrée, nouvelle jupe
Partager cet article
Repost0

Carreaux de printemps

Publié le par Froutt²

Puisque le soleil semble vouloir s'installer ce week-end, on va pouvoir ressortir les tenues plus légères et les robes colorées. Et notamment la robe fétiche, la fameuse trapèze des Intemporels pour Enfants d'Astrid le Provost. Vous la connaissiez en version chats, la voici à carreaux, dans le même tissu que la jupe portée à la rentrée.

robe trapèze argyleLe tissu, comme toujours, vient de chez Motif Personnel, et les boutons de mon stock.

Partager cet article
Repost0

Giboulées de Mars

Publié le par Froutt²

Avouez que c'est de saison! Voici une jolie veste imperméable, entièrement doublée, avec capuche et écharpe à poches assortie.

Giboulees.jpgLe modèle est celui du manteau à capuche des Intemporels pour Enfants, d'Astrid le Provost. Aucune difficulté pour ce modèle, très simple et rapide à réaliser. Les tissus - une toile enduite Robert Kaufman et un velours Minkee crème de chez Motif Personnel - sont agréables à travailler.

 

Le seul défaut du modèle, si l'on peut appeler ça un défaut, est de ne pas avoir de poches. J'aurais pu facilement ajouter des poches plaquées sur le devant, mais j'ai eu des craintes sur les raccords de motifs. J'ai donc opté pour une solution de facilité, l'écharpe à poches.

Partager cet article
Repost0

De père en fille: un pull recyclé

Publié le par Froutt²

Que faire avec un pull d'homme un peu déformé, un peu taché, et accessoirement avec deux ou trois petits trous? Rien ne permettant de remédier à la déformation, il ne restait plus qu'une solution: couper pour en faire autre chose. Un gilet pour enfant, par exemple? Quelques coups de ciseaux, un bon métrage de biais liberty (de chez Motif Personnel), deux-trois coutures express avec ma nouvelle grande copine la surjeteuse, un gros bouton de nacre, et c'est parti!

C'est facile, rapide (malgré l'épaisseur de la matière), et ça fait un superbe gilet long - petite laine - veste légère pour une jeune demoiselle.

gilet-recycle.JPG

Partager cet article
Repost0

Tunique pour jeune fille espiègle

Publié le par Froutt²

Un peu de couture pour commencer cette année 2014, que je vous souhaite heureuse, pétillante et créative.

Je vous présente donc une tunique, issue du magazine Ottobre Design 4/2013, réalisée dans de superbes tissus Riley Blake Designs, collection "Cute as a Bug", dénichés chez Motif Personnel évidemment. Le modèle est très simple à réaliser, à l'exception du biais bordant la fente du col, un peu délicat... disons que la prochaine fois, je me fierai aux explications des Intemporels pour Enfants, ça m'évitera de m'arracher quelques cheveux.

En attendant, le résultat a beaucoup plu à ma jeune demoiselle, qui était très fière de porter sa tunique à l'école.

Tunique-Ottobre.JPG

Partager cet article
Repost0

Encore un peu de soleil

Publié le par Froutt²

Puisque le soleil s'accroche dans le ciel, et qu'il fait toujours doux, quoi de mieux que de vous présenter une petite robe d'été légère? Et pas une quelconque robe. LA robe. Celle dont le modèle a été fait, refait, et refait encore, en toutes tailles depuis les 2 ans de ma puce. Jusqu'à très récemment, c'est ma mère qui était aux commandes, mais je m'y suis mise moi aussi; je n'allais tout de même pas laisser ma machine à coudre prendre la poussière.

Je vous présente donc ma version de la robe trapèze des Intemporels pour Enfants d'Astrid le Provost (Flammarion), en taille 6/8 ans (6 ans pour la largeur, 8 ans pour la longueur), pour une jeune demoiselle de 6 ans. Le tissu vient de chez Motif Personnel.

robe trapèze chats 

 

Le modèle est très simple à faire, et rapide. Le patron est très bien taillé, les proportions sont parfaites, et les explications du livre sont limpides. Même en prenant son temps et en étant très méticuleux sur les finitions, il ne faut pas plus d'une matinée pour couper et coudre ce modèle.

En parlant de finitions, jetons un petit coup d'oeil sur l'envers et les détails: coutures anglaises, parementure finement ourlée, et boutonnières brodées à la main, pas un fil ne dépasse!

details chat

Partager cet article
Repost0

C'est la rentrée!

Publié le par Froutt²

Septembre... les bonnes résolutions, la rentrée des classes, et même la rentrée de ce blog. Et pour combiner le tout, une petite jupe, pour une désormais grande fille de CP... le temps file!

Jupe

Le modèle est tiré du livre Basiques pour petites filles de Yuki Araki chez Hachette. Pas de difficultés particulières, le patron est simple et rapide à coudre,  et les explications très claires.

Le beau tissu à carreaux est un Robert Kaufman, remix argyle, acheté chez Motif Personnel, très agréable à travailler. Le coupon orange et le ruban de satin rose viennent de mon stock personnel.

Partager cet article
Repost0

Merci Labéca!

Publié le par Froutt²

Merci pour quoi? Mais, pour ça bien sûr!!!

sac tilda 

Ça vous épate, n'est-ce pas? Je vous vois déjà cogiter, vous poser toutes sortes de questions, interdites que vous êtes devant vos écrans à la lecture du titre de ce post et à la vue de ce mignon petit sac.

La plus surprise doit certainement être notre Labéca nationale, victime d'une torture récurrente à la machine à coudre, animal hostile s'il en est.

Et là, pour vous toutes, le mystère est en train de s'épaissir…

Bon, je ne vous fait pas lanterner plus longtemps. Quoique. Résumons les faits de ces dernières semaines (pour quelqu'un qui ne veut pas vous faire lanterner, ça promet…): boulot de dingue au bureau, à la ramasse sur tous mes SALs, aux fraises sur mes envois de noël addams (mais l'espoir revient…), toute ma comptabilité à faire et à envoyer à mon bien aimé comptable (également connu sous le nom de victime expiatoire), pas à jour sur le blog (ça, vous ne l'aviez pas remarqué, non? Si… oupsss)… Donc, forcément, réponse logique à cet état de faits: j'attaque un nouveau projet.

(Avouez que c'est déjà assez Labécaïen comme attitude, non?)

Et un nouveau projet dans un domaine que j'ai failli maîtriser: la couture. Avec Machine. Sur un modèle Tilda. Oui, je sais, j'aime me faire peur.

Mais où intervient la douce Labéca dans ce bref panorama de ma vie? Patience, patience, on y vient. Vous n'ignorez pas les affres récentes de Labéca avec sa machine à coudre… Si vous avez loupé les épisodes précédents, un petit tour sur son blog vous fera le plus grand bien. Et même si vous n'avez rien loupé, un petit tour sur son blog vous fera de toute façon le plus grand bien.

Or donc, je coupe mes tissus pour le sac destiné à Mademoiselle Gremlin, pour un mariage dans 2 semaines. Très chic, et puis le truc simple en plus, avec un code couleur pour les invités… Brefle. Me voici attablée face à La Bête.

Premières coutures, j'assemble devant et dos aux doublures correspondantes. OK.

Un petit coup de fer à repasser. OK.

Je retourne face à la Bête, pièces assemblées avec épingles. Et là, c'est le drame. Shhtoung shtoung schplafk schplafk shtoung shtoung shtoung schplafk schplafk. La Bête se rebelle et me fait un bruit on ne peut plus étrange. Sur l'envers, un paquet informe de fils.

Nouvel enfilage, vérification de canette, nettoyage du paquet de fils, on y retourne.

Shhtoung shtoung schplafk schplafk shtoung shtoung shtoung schplafk schplafk. La Bête n'en veut toujours pas, même motif, même punition. Re-enfilage, re-vérification de canette, re-nettoyage, etc… On y retourne? Ben oui, évidemment, et re-bruit de marteau-piqueur, re-paquet.

Pourquoi???? Pourquoi moi? Pourquoi cette machine qui fonctionnait normalement, s'est mise à faire ça??? Je me jette sur le mode d'emploi de La Bête. Qui manifestement n'a pas été rédigé en français… en tout cas pas par quelqu'un dont la langue maternelle est le français. D'ailleurs, c'est à se demander si un être humain a participé ne serait-ce qu'à la relecture de la version française, tant le message semble codé. Ou alors, il faut faire partie de la Secte-de-celles-qui-murmurent-à-l'aiguille-de-la-MAC pour comprendre. Ce qui n'est évidemment pas mon cas.

Nouvelle tentative au cas où? Ben oui, des fois que La Bête se soit réparée toute seule. Shhtoung shtoung schplafk schplafk shtoung shtoung shtoung schplafk schplafk. Ah, bah non en fait.

Retour sur le manuel, rubrique "Avouez que vous allez bientôt devenir chèvre", également connue sous le titre "pannes et problèmes". Bruit étrange, voir page 89. Bien. Page 89? Comment faire une couture en coquilles. Mouais. J'ai comme dans l'idée que ça ne m'aide pas.

N'écoutant que mon courage, j'attrape le mini tournevis livré avec La Bête, et je lui ouvre le ventre sous l'aiguille. Grumph, c'est rempli de bouloches. Bon, nettoyage, remontage, re-enfilage (toussa toussa…). On y retourne. Shhtoung shtoung schplafk schplafk shtoung shtoung shtoung schplafk schplafk.

Arrrgggghhhhhhhh!!!!

La maisonnée se terre. Une tension certaine émane de la cuisine, où La Bête et moi sommes installées. Plus personne n'ose nous approcher.

Et c'est là qu'intervient Labéca.

Et oui, car en total désespoir de cause, me souvenant de ses malheurs, voilà que j'invoque son nom. Sainte Labéca, je t'en prie, je t'en supplie, intercède en ma faveur auprès des Dieux des Machines à Coudre.

Prise d'une inspiration soudaine, je remplace le fil par un autre. Un violet. Qui cousait bien la dernière fois que je l'ai utilisé. Enfilage. Positionnement d'un tissu pour le test. Et… ça marche!!!! Sainte Labéca m'a entendue, et m'a permis de trouver l'origine de la panne: le fil. Avouez que c'est ballot tout de même, un fil spécial machine à coudre qui refuse de faire son office dans une machine à coudre.

Le problème est donc trouvé. Mais la solution n'est pas idéale: coudre en violet sur du beige, ça ne va pas le faire.

Je regarde d'un œil triste (et un peu de travers) mon premier fil. Même marque, même composition que le fil violet. Gné?? Pourquoi, ô pourquoi ne fonctionnerait-il pas??

Invoquant à nouveau Sainte Labéca, je reprends mon fil blanc et remplace le violet. Enfilage, toussa, toussa, tissu test… Et… Sainte Labéca, entends-moi!!!

Ça marche!!!!!!

Grâce à l'intervention (à l'insu de son plein gré, sans doute) de Labéca, ma machine refonctionne. Je ne saurai jamais pourquoi elle s'est mise à me faire un gros boudin tout à coup, ni pourquoi elle s'est mise, tout aussi brusquement, à fonctionner parfaitement à nouveau. N'empêche, le petit sac est terminé, et Labéca a sans le savoir permis que je ne teste pas l'aérodynamisme de ma machine à coudre en la passant par la fenêtre.

Bonus pour celles qui seraient parvenues jusqu'à la fin de ce message: le modèle est un Tilda, "party bag" tiré de Sew Sunny homestyle (ouais, je me la raconte un peu… bon en réalité, le bouquin en anglais a l'avantage d'être feuilletable sur ah ma zone, et est moins cher que celui qui semblait être son équivalent en français). Le tissu vient de chez Moline, déstocké à 4.90€, et a pour l'instant servi à faire la robe de la demoiselle (by MaMôman de Froutt²) et son sac, le surplus devant venir décorer son petit chapeau et pouvant éventuellement sur un malentendu habiller sa poupée. Et avouez qu'une tenue complète de mariage à moins de 10€ (avec la doublure et le tissu pour un caraco), accessoires compris, ça vaut la peine de se prendre le chou avec La Bête.

Partager cet article
Repost0

Le Gland'o'thon - deuxième partie

Publié le par Froutt²

Suite du Gland-o-thon, sous vos yeux ébahis!

glandothon 2 

Aujourd'hui, une micro boite... Glandesque, forcément. Avec une petite broderie aux points de tige et de noeud, réalisée dans un fil de l'Atelier du Pic Vert. Et que cache la glandesque boite? une micro paire de ciseaux toute mignonne, avec une pendouille en laine cardée avec cupule naturelle.

Partager cet article
Repost0

Le Gland'o'thon - première partie

Publié le par Froutt²

Le Gland'o'thon? C'est quoi t'est-ce encore que ce truc??? A l'origine, une idée a germé entre mes deux oreilles, offrir un calendrier de l'avent broderesco-travauxmanuelesque à une fille formidable, et grande GlandoPhile devant l'éternel. L'idée a immédiatement été suivie d'un moment de réalisme: toute seule, je n'y arriverai pas. Enfin, si, mais pour Noël 2025, dans le meilleur des cas.

D'ailleurs, pour être parfaitement honnête, même à plusieurs, j'ai eu du mal... totalement à l'arrache, même... quand je vous dis que je pourrais donner des cours de retard au lapin d'Alice...

Brefle, j'ai entraîné des collègues dans l'aventure, connues sous les noms de code Dame Crocquette, Souricette et Attila, éminentes brodeuses et coeurs généreux s'il en est. Du coup, ça nous faisait 6 cadeaux chacune à préparer, ce qui devenait nettement plus gérable, même pour moi (ou presque...). Nous nous sommes réparti les dates, et hop, direction l'antre de l'Elfe Glandeuse pour un avent tout particulier.

Et aujourd'hui, c'était ma première contribution: un pinkeep glandesque. 

glandothon 1

Le modèle est une création de Cherished Stitches parue dans l'édition de cette année du Just Cross Stitch Christmas ornaments, agrémenté d'un sympathique ruban reçu du Père Noël Addams l'an dernier, et d'une épingle gland (forcément!) de chez Just Another Button:

Partager cet article
Repost0

1 2 3 > >>