Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Olivier le Cheval-Bâton

Publié le par Froutt²

C'est l'histoire d'une jeune demoiselle dont les grands-parents, heureux pigeons voyageurs, sont revenus d'une escapade dans le grand ouest américain avec une authentique tenue de jeune cowboy. Inutile de préciser que la jeune demoiselle était aux anges!

Seulement voilà... qu'est-ce qu'un cowboy sans son fidèle destrier? Et miss Far West n'avait à sa disposition que des chevaux playmobil qui, avouons-le, ne risquaient pas de la mener bien loin. Du coup, j'ai farfouillé dans mes petites affaires, cherché des modèles, bidouillé un patron et... TaDam! Voici Olivier, cheval-bâton de son état, réalisé en un après-midi s'il vous plaît!

 

Olivier le Cheval-Bâton

Il a suffit d'un reste de tissu beige faux uni de chez Buttinette, d'un peu de laine de mon stock, d'une bonne dose de rembourrage, et de deux boutons, pour donner vie à ce cheval.

Pour la marche à suivre, rien de plus simple! Tout d'abord, voici le patron que j'ai bricolé, mélange d'un patron de renne Tilda, d'un MCI, et d'un patron trouvé sur le net (à imprimer sur une feuille A4 normale - marges de couture non comprises).

Olivier le Cheval-Bâton

Assembler la tête et le cou du patron au niveau des pointillés pour avoir la tête entière, puis couper dans le tissu 2 têtes et 4 oreilles. Marquer l'emplacement des oreilles et des yeux sur l'endroit des têtes.

Préparer la crinière. Pour ce faire, j'ai utilisé le cou de mon patron, et enroulé de la laine autour. J'ai ensuite posé un morceau de scotch sur la hauteur, coupé au milieu (à l'opposé du scotch), et fait une piqûre machine sur le scotch pour maintenir mes brins de laine ensemble. Bon, j'avoue, enlever le scotch n'a pas été une partie de plaisir, mais c'est bien pratique d'avoir une crinière à peu près solidaire au moment de l'assemblage.

Assembler la tête du cheval, endroit contre endroit, en plaçant la crinière entre les deux endroits à l'arrière de la tête. Dans mon cas, la crinière commence à peu près à l'aplomb de la marque de l'oreille. Attention à bien épingler, puis à piquer serré, car c'est très volumineux.

Personnellement, j'ai fait une première couture à la machine à coudre, puis j'ai renforcé par une seconde couture (toujours endroit contre endroit) à la surjeteuse.

Cranter les coutures si nécessaire et retourner sur l'endroit.

Assembler les oreilles 2 par 2, les coudre endroit contre endroit, puis les retourner et les fixer à leurs emplacement par une couture à la main. Coudre deux boutons pour les yeux.

Il ne reste plus qu'à rembourrer fermement votre tête de cheval, et à la fixer sur un bâton.

Olivier le Cheval-Bâton

Comme on peut le voir sur cette photo, j'ai choisi de recouvrir mon bâton du même tissu que la tête, et d'assembler tête et bâton par une solide couture.

Le bâton mesure 110 cm, et il traverse entièrement la tête du cheval pour une grande stabilité; environ 80 cm dépassent. Il est recouvert d'un tube de tissu de 85 cm de long sur environ 7,5 cm de circonférence.

Une fois le bâton gainé et bien calé dans la tête du cheval, j'ai retroussé les bords inférieurs de la tête vers l'intérieur, et j'ai cousu à petits points serrés.

Il ne reste plus qu'à dessiner un sourire et des naseaux, et c'est terminé! Au départ, j'avais utilisé des crayons pour tissu mais, n'étant pas entièrement satisfaite du rendu, j'ai repassé le dessin d'un point de tige.

Dernière étape: le filet. J'ai utilisé un ruban en velours de mon stock, il faut un peu moins de 2 mètres pour l'ensemble.

Olivier le Cheval-Bâton

Commencer par le tour du museau (ruban 1 sur la photo). Couper le ruban et le fermer en rond; si vous souhaitez comme moi ajouter des petits anneaux sur lesquels fixer les rênes, pensez à former une petite boucle de part et d'autre de votre cercle.

Pour les étapes suivantes, positionner le ruban à l'aide d'épingles et le couper à la taille voulue, en ajoutant une petite marge pour l'assemblage.

Couper le ruban 2, et le coudre au ruban 1 de chaque côté du museau. Couper le ruban 3, et le fixer au ruban 2 en formant un angle aigu. Enfin, couper le ruban 4 et le fixer perpendiculairement au ruban 2, au point de jonction du ruban 3.

Ajouter des rênes (assez courtes, 75 cm de ruban devraient suffire), et votre cowboy personnel est prêt à galoper dans le salon!

Publié dans Le coffre à jouets

Partager cet article
Repost0